Festival Pirates et Princesses Disney, édition 2019 — testé par notre équipe | Disney Magical Blog

Festival Pirates et Princesses Disney, édition 2019 — testé par notre équipe

Si vous nous suivez depuis quelques temps, ce n'est plus un secret : le Festival Pirates et Princesses Disney était l'un de nos coups de cœur de l'année dernière !

Cette saison, exclusive à Disneyland Paris, repose sur un concept très simple : du samedi 19 janvier 2019 au dimanche 17 mars, les pirates, menés par Minnie, et les princesses, amenées par Mickey, s'affrontent dans une bataille évidemment amicale, prétexte pour voir et revoir nos personnages préférés, sous le son endiablé des musiques de la saison.

Depuis que l'on sait que cette saison revient, soyons honnête : notre équipe compte les jours ! C'est vraiment l'un de nos moments préférés dans le Parc, et on a plaisir de vous amener découvrir cette édition 2019[1]. L'année dernière, le festival se déroulait au printemps, cette fois-ci, le calendrier a été déplacé et c'est sous des températures plus hivernales que celui-ci a lieu. Pour autant, la magie va-t-elle continuer à opérer ? Verdict !

Pirates et Princesses Disney : à la croisée des chemins

C'est le rendez-vous à ne pas rater de cette saison : Pirates et Princesses Disney : à la croisée des chemins est un spectacle grandiose, une parade avec plusieurs show stops pour près d'une demie-heure de plaisir avec nos personnages Disney favoris.

Cette édition 2019 reprend les codes de l'édition précédente, avec assez peu de changements. En ce début de saison, la différence la plus notable est qu'il existe trois spectacles par jour, soit un de moins que l'année dernière. En conséquence, on ne devrait plus pouvoir facilement prédire à quel endroit se produire le show stop des pirates et celui des princesses. Autre changement, Ariel est cette année sous sa forme humaine, et les températures ne permettent plus aux performers de revêtir des vêtements aussi légers que ceux qu'ils pouvaient porter en avril dernier. Ça ne change pas le fond du spectacle, mais si vous voyez Disneyland Paris poster des photos où la troupe est légèrement vêtue, ne cherchez plus… c'est qu'ils ont réutilisé des photos de l'année dernière.

Pour le reste, la dynamique de À la croisée des chemins reprend celle à laquelle on était habitué. Tant mieux, on adorait ce spectacle !

Côté pirates, Peter Pan, Wendy, Jack (de Jack et les Pirates Imaginaires et non son homonoyme Sparrow), Crochet et Mouche.

De l'autre camp, il n'y a pas moins de dix princesses : Vaïana, Aurore, Ariel, Belle, Merida, Blanche-Neige, Tiana, Jasmine et Cendrillon et Raiponce.

Une première équipe, princesses ou pirates[2], s'élance depuis Fantasyland, pendant que l'autre équipe s'élance depuis Town Square. Elle fait ensuite un arrêt sur le Théâtre du Château pour un petit spectacle[3].

Ici, c'est les princesses que nous avons vues, avec Ariel qui ouvre le bal, et Mickey qui est vite rejoint par d'autres princesses sur scène. Une maîtresse de cérémonie, Betty Rose, met l'ambiance de la team princesses et chante une chanson exclusive, Princess Power.

Pendant le même temps, l'autre équipe s'arrête au milieu de Main Street, U.S.A. et propose aux visiteurs un spectacle, de la même durée.

Ici, c'est les pirates que nous rencontrons : menés par Minnie, en présence de Mouche et Capitaine Crochet, des artistes réalisent de belles acrobaties sur le sol ainsi qu'un trampoline caché dans le char. Le maître de cérémonie, Jimmy Ocean, entraîne ses troupes de pirates, et nous propose sa version de sa chanson, intitulée, bien sûr, Pirate Power.

Lorsque chaque équipe a terminé son spectacle, les chars reprennent leur route : direction Central Plaza !

Ceux qui ont la chance d'être au milieu du hub auront alors la chance d'être au cœur de l'apothéose de l'action de ce spectacle : les chars arrivent tout à tour puis s'arrêtent, et leur occupants se répartissent alors sur les quatre scènes qui sont placés sur Central Plaza. Notez que si nous recommandons d'être au milieu pour profiter pleinement du show, selon votre préférence, l'affluence, et l'heure où vous arrivez, vous pouvez également vous placer à l'extérieur de Central Plaza, sur les bords de Main Street U.S.A., mais également sur le chemin devant le Château, qui peut être un bon second choix car un peu en hauteur.

Les princesses sont d'un côté du hub, pendant que les pirates sont de l'autre. Chacune des équipe possède sa chorégraphie, et tente bien sûr de mettre le plus d'ambiance. C'est le moment où il faut bien suivre ce qu'il se passe, afin de faire gagner son équipe.

En effet, les visiteurs qui sont sur Central Plaza ont une lourde responsabilité pendant ce spectacle : celle de faire gagner leur équipe, en étant les plus nombreux et les plus démonstratifs.

À chaque spectacle, c'est l'équipe portée par le public qui remporte, symboliquement, ce combat, amical, entre pirates et princesses !

Une fois le vainqueur désigné, entre l'équipe des pirates et celle des princesses, les artistes et personnages reprennent alors leur route, remontent dans leur char, et poursuivent leur route, vers l'endroit opposé de celui par lequel ils sont arrivés. Si les princesses arrivent par Fantasyland lors d'une représentation, elles repartent donc en direction de Main Street, U.S.A et c'est de là qu'elles repartiront pour le prochain spectacle.

C'est d'ailleurs la principale force de ce spectacle : il est tellement dense que pour en profiter en entier, il est obligatoire de venir le refaire plusieurs fois dans la journée. Les princesses que nous avions trouvé tout à l'heure sur le Théâtre du Château vont en effet, plus tard, se produire sur Main Street U.S.A !

C'est quasiment obligatoire si on veut faire à la fois le premier spectacle puis le deuxième sur Central Plaza, surtout les jours de forte affluence, où il n'est pas toujours possible de se déplacer pour être bien placé aux deux moments.

Si on compte, il y a donc quatre déclinaisons pour les spectacles individuels, auxquelles il faut rajouter le combat sur Central Plaza :

  1. le spectacle de princesses sur le Théâtre du Château (normalement, la première représentation puis la troisième)
  2. le spectacle de princesses sur Main Street, U.S.A (normalement, la deuxième représentation puis la quatrième)
  3. le spectacle de pirates sur le Théâtre du Château (normalement, la première représentation puis la troisième)
  4. le spectacle de pirates sur Main Street, U.S.A (normalement, la deuxième représentation puis la quatrième)
  5. le combat sur Central Plaza

Comme il n'y a que trois représentations par jour[4], il va falloir… faire des choix !

La musique de ce spectacle est une une vraie réussite, que l'on avait découverte l'année dernière. Si de prime abord son style semble dans la lignée des musiques de spectacles de Disneyland Paris, on prend un petit plaisir à la fredonner lorsque l'on se rend compte qu'elle est restée dans la tête. L'énergie des artistes, aussi bien pirates que princesses est réellement communicative, et s'il faut avouer que les déplacements sont parfois rendus difficile par la circulation des chars[5], c'est avec joie qu'on accepte de « perdre » quelques minutes pour une représentation surprise.

Une petite critique, s'il fallait en formuler une, concerne le combat amical sur Central Plaza. Le nombre important de personnages peut facilement donner envie de passer d'une scène à l'autre pour voir ce qu'il se passe, et par la même, on peut perdre un peu le côté interactif de l'animation. L'acoustique du lieu ne permet, par ailleurs, pas forcément de se rendre compte des répliques, bien senties, entre pirates et princesses si on n'y prête pas une oreille attentive.

Enfin, et c'est une constatation sans connotation négative, ce spectacle est un peu perçu comme une parade par certains, nous les premiers. À notre sens, c'est inévitable, et on espère que les concepteurs de ce spectacle ne vont pas en être déçus : la proposition artistique est excellente, les visiteurs passent un bon moment. On ne sait plus où donner de la tête, et la magie fonctionne parfaitement. On a vraiment l'impression d'être au cœur d'un petit film Disney !

Hissez Pavillon, Moussaillons !

Ce spectacle, organisé devant le Galion des Pirates, est complètement destiné aux enfants. Ce n'était pas le cas de la version 2018, mais comme vous allez le voir, des ajustements grossiers ont été fait cette année : on a bien coupé dans le lard de Hissez Pavillon, Moussaillons !

Si vous êtes un visiteur régulier de Disneyland Paris, on ne vous présente plus ce spectacle, qui a été produit à de nombreuses reprises, comme l'Académie des Pirates , avec des variations plus ou moins importantes. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit (normalement) d'un très bon spectacle, qui permet de passer un agréable moment, même si cette version est malheureusement un peu loupée.

Son thème est très simple : par le hasard des vents et des marées, Jack Sparrow et un de ses pirates sont à Disneyland Paris. Seulement, ce n'est pas assez pour faire un equipage : il va falloir recruter assez de moussaillons pour réussir à hisser le pavillon des pirates ! À la clé, un véritable diplôme !

Le spectacle se déroule en trois étapes. À chaque fois, des enfants différents, choisis parmi ceux qui participent au spectacle, sont invités à venir sur scène, afin de participer à cette formation.

En premier lieu, il faut apprendre la ruse. C'est Jack Sparrow qui nous prodigue son savoir, dans un véritable master class : les pirates qui ne sont pas les plus doués au fer peuvent néanmoins profiter d'une technique assez simple pour déconcentrer leur adversaire. Tout cela se déroule en trois temps : tout d'abord, tu pointes ton épée vers l'ennemi, ensuite tu cries pour le déconcentrer, et surtout, une fois qu'il a le dos tourné, tu t'enfuies. La technique, tu pointes, tu cries et tu t'enfuies et répétée par Jack et chaque enfant, qui se plie à l'exercice avec, il faut le dire, un grand succès !

Ensuite, la deuxième technique consiste à apprendre à danser comme un pirate. On ne vous dévoile pas tous les secrets, mais il s'agit de taper du pied, et de faire les bons mouvements !

Enfin, il s'agit d'apprendre à ficeler et contenir. Le pauvre pirate qui aide Jack va finir tout saucissonné !

Pour terminer, il va falloir hisser le pavillon. Pour cette épreuve, qui a donné son nom au spectacle, seulement un pirate est invité sur scène pour hisser un pavillon pirate, en tirant de toutes ses forces sur la corde.

La version de cette année est une version très édulcorée par rapport à celle de l'année dernière : il n'y a plus les musiciens, et les interventions des enfants sont bien plus rapides. En conséquence, le spectacle attire moins de monde, et il est bien plus facile de circuler : c'était d'ailleurs un de nos principales reproches de l'édition précédente, tant cette scène ne se prête pas à accueillir trop de monde.

Mais tout de même, on aurait préféré que ce spectacle garde la complexité de l'édition 2018 : pour cette fois-ci, on vous conseille de passer votre chemin. À vouloir faire trop simple, l'âme a disparu. Dommage !

Une Promenade Princière

Quelques minutes avant, ou après, À la croisée des Chemins, une petite parade est prévue pour nous mettre en appétit pour la suite : c'est l'heure de la Promenade Princière. Celle-ci se déroule autour de Central Plaza. La parade commence lorsqu'elle sort du Château, et se termine en y rentrant à nouveau.

L'année dernière, nous notions que le défaut de ce spectacle était son enchaînement au pas de course, sans compter le fait qu'en Europe, Elena et Sofia étaient loin d'être des idoles parmi nos visiteurs… dommage, car Disney n'a pas changé la recette pour cette année : c'est très rapide, et il faut vraiment être fans de ces personnages. (Si c'est le cas, profitez-en, ce moment est pour vous et vous ne serez pas trop gênés par la foule.)

Les Légendes de la Force : une célébration Star Wars

Pendant ce temps, et c'est une totale nouveauté, le Parc organise une deuxième saison en parallèle du Festival des Pirates et Princesses Disney, où cette fois-ci la majorité des activités se déroule dans le Parc Walt Disney Studios : en effet, vous pouvez retrouver tous vos personnages Star Wars préféré et l'univers de la saga dans Les Légendes de la Force : une célébration Star Wars.

Ces deux univers, le premier typiquement Disneyien, et ce dernier entièrement galactique se complètent et permettront sûrement à un plus large public de trouver une raison de venir dans l'un des deux Parcs à cette période, difficile pour le Parc car les premiers mois de l'année sont historiquement ceux les plus creux. De plus, l'actualité récente n'aide pas le remplissage : entre les manifestations sociales en France, et le terrible attentat de Strasbourg, la clientèle internationale peut être motivée à renoncer ou tout au moins repousser ses déplacements dans la destination. On ne s'y trompe d'ailleurs pas, Disneyland Paris a remis une offre de billets amis, pour tous les membres Pass Annuel : le message est clair, il y a bien plus qu'une seule raison de venir à Disneyland Paris.

Nous, en tant que fans, qui avons la chance de pouvoir régulièrement se rendre sur les Parcs, on ne peut qu'apprécier le fait qu'il y ait deux saisons en simultané (elles se terminent d'ailleurs exactement le même jour). Cela peut toutefois être beaucoup plus problématique pour les fans qui n'avaient prévu qu'une journée : avec toutes les choses à faire, ce n'est même pas sûr que cela suffise pour voir tous les spectacles, même sans faire une seule attraction. Ceux qui veulent profiter de tout ce que propose le Parc devront sans aucun doute prévoir au moins deux jours, si ce n'est trois !

En conclusion : c'était notre saison préférée, et cela reste notre saison préférée

Quel plaisir de retrouver Pirates et Princesses Disney ! Le spectacle principal continue de rassembler, de manière unanime, les membres de ce blog : il s'agit de l'une des plus belles saison que Disneyland Paris a proposé.

Bien sûr, il y a des petites choses qui pourraient être améliorées : on aimerait voir remanié Une promenade princière, retrouver la richesse du spectacle Hissez Pavillon moussaillon de l'année dernière, et qui se déroule dans un lieu plus adapté à recevoir un large public (quitte à réutiliser le Gallion du capitaine pour une photolocation). On voudrait aussi retrouver au moins quatre représentations du show principal, pour faciliter le fait de pouvoir profiter de tous les points de vue du spectacle.

Dernier reproche : on l'a vu, les spectacles de la saison sont extrêmement dépendant de la météo. Quand il pleut, qu'il neige, qu'il givre, impossible de proposer tous les éléments de la saison. Dès les premiers jours d'opération, Disney a d'ailleurs du proposer une version adaptée de À la croisée des chemins : il y avait grand soleil, mais le sol avait gelé la nuit et impossible de proposer le show complet. Hélas, ce n'est pas vraiment une surprise : c'est même la période de l'année où la météo la plus défavorable se produit le plus souvent.

Cela dit, lorsque tout se déroule sans accrocs, l'équilibre est presque parfait, entre les musiques, les chorégraphies, les personnages, le concept… on adore, et on a croise les doigts pour retrouver cette saison l'année prochaine… et cette fois-ci, on l'espère, dans un moment mieux adapté, comme au printemps. Après tout, ne dit-on pas jamais deux sans trois ?

Un petit mot pour terminer : nous sommes un #blogindépendant

Conformément à la charte d'indépendance de ce blog, voici quelques précisions quant à la manière dont cet article a pu être rédigé.

Les auteurs de ce blog ont une activité salariée et ont payé sur leurs fonds propres leur pass annuel, et toutes leurs prestations dans les parcs. Aucun employé Disney n'a participé à l'élaboration de cet article, et les auteurs n'en ont tiré aucune compensation.


  1. D'autant qu'elle revient de loin : des rumeurs prévoyaient que le Festival Pirates et Princesses Disney ne serait pas reconduit, le concept de spectacle interactif n'ayant pas plus à Walt Disney Company. Nous avions d'ailleurs lancé une pétition pour demander à ce qu'elle revienne, et fort du soutien des nombreux fans, Disneyland Paris a finalement renversé sa décision.

  2. Selon la représentation.

  3. Sauf s'il pleut ou si le sol est glissant à cause du verglas ou de la neige : dans ce cas, ce show stop est supprimé. Sécurité des personnages et danseurs avant tout !

  4. Au moment où nous rédigeons cet article. Des modifications peuvent être apportés au programme à tout moment, on ne peut que vous inviter à consulter les horaires lors de votre visite.

  5. Ciel, nous voici à faire un point Bison futé dans le Parc Disneyland. Heureusement, Main Street U.S.A. est resté au début du XXe siècle, et ne connaît pas réellement la folie de la circulation automobile de nos jours !