Dans une démarche écologique, Disney va arrêter d'utiliser du plastique dans les Parcs et hôtels Disney | Disney Magical Blog

Dans une démarche écologique, Disney va arrêter d'utiliser du plastique dans les Parcs et hôtels Disney

Depuis quelques mois, de nombreuses marques se sont prononcées vers l'arrêt de l'utilisation de pailles en plastique : Starbucks, Accor Hotel, McDonald's. La dernière marque a avoir fait une telle annonce nous concerne tout particulièrement : il s'agit de Disney, qui a annoncé mettre un plan de réduction des matières plastiques qui sera en vigueur à l'horizon de l'été 2019.

Le service presse de Disney a décidé d'accompagner cette annonce d'une citation de Walt Disney lui-même.

Le développement durable n'est pas uniquement l'affaire d'un groupe de personnes, c'est un sujet qui nous concerne tous. — Walt DisneyTweeter

Ce plan concerne les éléments suivants :

  • l'arrêt de l'utilisation des pailles en plastique ;
  • l'arrêt de l'utilisation des mélangeurs en plastique ;
  • la mise en place de distributeurs de produits de bains (gel douche, shampooing et après-shampooing) dans les chambres des hôtels et des bateaux de croisière, et l'arrêt de la distribution des conteneurs individuels ;
  • l'arrêt de la distribution gratuite de sacs en plastique dans les boutiques, au profit de la vente de sacs réutilisables ;
  • l'arrêt de l'utilisation de gobelets en plastiques.

L'objectif de toutes ces mesures est de réduire de manière conséquente le volume de déchets plastiques, ce qui en plus de l'intérêt en terme de coûts de collecte des ordures, a également un fort impact sur l'environnement, et permet également d'éduquer les générations futures sur les bons gestes à adopter pour une démarche environnementale durable.

On fait le point sur les impacts de toutes ces décisions pour les visiteurs !

Les pailles et mélangeurs en plastique

Il existe une destination Disney où cela fait très longtemps que les pailles en plastiques sont bannies : le parc Disney's Animal Kingdom à Walt Disney World. Ce parc héberge de nombreux oiseaux et animaux, et est accrédité par l'Association des zoos et aquariums : à ce titre, les ballons, pailles, couvercles en plastiques sont interdits, et doivent être fabriqués à base de produits bio-dégradables.

C'est le cas des pailles que Disney utilise, et qui sont fabriqués à base de carton. Il n'y a pas de différence notable à l'utilisation, si ce n'est que ces pailles sont un peu plus épaisses, pour ne pas se plier dès leur utilisation.

Des distributeurs de produits de bains

Cela fait quelque mois que l'expérience est en test dans plusieurs hôtels de Walt Disney World : plutôt que de proposer aux visiteurs des petites bouteilles individuelles de gel douche, de shampooing et d'après-shampooing, l'hôtel propose des distributeurs directement installés sur les murs.

Photo WDWNT

En plus de réduire le volume de déchets plastique, cela facilite également le travail du service de chambre, qui n'a plus à mettre des petites bouteilles dans chaque chambre : il suffit juste de changer la (grosse) bouteille installée sur le mur lorsque celle-ci est vide.

Le système possède tout de même certains inconvénients : les parents de jeunes bébés appréciaient les doses individuelles car ils pouvaient les poser là où ça leur était le plus pratique pour laver leur enfant, alors que les modèles fixés au mur ne peuvent par construction pas être bougées.

Le deuxième inconvénient se présente pour ceux qui possède un système immunitaire déficient : en effet, plusieurs études montrent que le fait de se laver avec un distributeur mural permet de retirer vingt fois moins de bactéries que lorsque l'on utilise un savon individuel.

Une solution simple pour résoudre ces deux problèmes serait de permettre aux visiteurs qui le souhaitent de réclamer des petits flacons individuels auprès de la réception ou du service de chambre, mais cela ne semble pour le moment pas être dans les plans de la Walt Disney Company.

Les sacs plastiques

Les boutiques Shop Disney sont les premières qui vont cesser l'utilisation des sacs en plastique. Si on met de côté le côté payant, c'est plutôt une aubaine pour les clients, qui pourront avoir plusieurs choix de sacs payants, comme par exemple ce tote bag, vendu moins de 4$, construit avec plus de 80% de matériaux recyclés, et arborant des princesses Disney.

Dans les parcs, une autre option pour ne pas avoir à s'encombrer avec les sacs est d'utiliser le Shopping Service : Disneyland Paris propose gratuitement, à tous les visiteurs, de récupérer leurs achats en une fois, à la fin de la journée. Les résidents des hôtels peuvent également directement récupérer leurs achats dans la boutique de leur hôtel.

Les gobelets en plastique

Si la plupart des gobelets utilisés dans les Parcs sont déjà en matériaux recyclables, il existe encore quelques endroits qui proposent des gobelets en plastique, la plupart en backstage, pour les cast members.

Dans les lieux qui nous viennent à l'esprit, il y a les distributeurs de boissons qui sont parfois installés dans les hôtels, et ceux qui sont dans les piscines des hôtels et des salles de sport.

La solution écologique semble simple : remplacer les gobelets par d'autres, en matériaux recyclables.

En conclusion : une très belle initiative pour la planète, une bonne chose pour la Walt Disney Company

On ne peut évidement que saluer l'initiative de la Walt Disney Company et souligner son engagement en matière de défense de l'environnement, d'écologie, et de développement durable.

On espère d'ailleurs voir multiplier ce genre d'annonces dans le futur : on peut imaginer par exemple que Disney consacre davantage d'efforts à la production et l'utilisation d'énergie renouvelable, à l'utilisation d'énergie propre dans les bus, l'utilisation de filière courtes de production pour les produits des restaurants… nul n'en doute, on est au début d'une prise de conscience globale du fait que la planète est une ressource qui nous appartient à tous, et qu'on doit utiliser avec parcimonie si on veut pouvoir la léguer aux générations futures.

C'est d'autant une bonne chose pour Disney que s'il est vrai que certains éléments de ce plan écologique seront certainement l'objet de dépenses supplémentaires (comme les pailles), d'autres seront l'objet de recettes (comme les sacs payants). De plus, le simple fait qu'une entreprise de la taille de Disney commande à ses fournisseurs davantage de produit écologiques ne va que favoriser la demande pour ce genre de produits, et donc aider les industriels à rationaliser leurs coûts, ce qui sera au final bénéfique pour tout le monde.