Deux milliards d'euros pour repenser le Parc Walt Disney Studios, et créer des zones Marvel, Star Wars et Frozen | Disney Magical Blog

Deux milliards d'euros pour repenser le Parc Walt Disney Studios, et créer des zones Marvel, Star Wars et Frozen

L'information est tombée aujourd'hui, et elle est à peine croyable : on ne l'attendait plus, le Parc Walt Disney Studios, qui a pendant longtemps été le vilain petit canard de tous les Parcs Disney dans le monde, va avoir un avenir radieux : en effet, le PDG de la Walt Disney Company l'a annoncé aujourd'hui, un plan de restructuration sans précédent, de deux milliards d'euros, va permettre de renforcer l'attractivité des Studios tout en proposant l'ajout de trois nouvelles zones, sur le thème de Frozen, Marvel et Star Wars, ainsi que d'un tout nouveau lac artificiel qui permettra la création d'un tout nouveau spectacle.

On fait le point sur toutes les annonces qui ont été dévoilées, et on vous détaille ce qui nous attend dans nos studios.

Deux milliards d'euros, c'est énorme !

Le montant de deux milliards a de quoi faire tourner les têtes. De l'aveu de Catherine Powell, l'actuelle PDG de Disneyland Paris, c'est le plus gros investissement qui n'a jamais été réalisé dans la destination Francilienne. C'est même un des plus gros montants qui n'a jamais été réinvesti dans un parc à thème Disney, si on met de côté le coût de constructions de nouveaux parcs.

Deux milliards d'euros, est-ce nécessaire ?

Si les chiffres de fréquentation du Parc Walt Disney Studios ont globalement repris une pente ascendante depuis l'inauguration de Ratatouille en 2014, les chiffres stagnent à environ quatre millions de visiteurs par an : c'est moitié moins que le Parc Disneyland, qui accueillait près de onze millions de visiteurs par an depuis 2010.

L'idée derrière ce plan d'investissement hors-norme est bien sûr de redonner confiance dans la destination touristique, et de susciter l'envie aux visiteurs de venir et revenir pour découvrir toutes les nouveautés.

Le programme annoncé aujourd'hui est prévu pour démarrer en 2021, avec un achèvement pas avant 2025. On peut facilement imaginer que le calendrier sera calé pour que tout soit prêt en 2027, pour fêter les 35 ans du Parc.

Deux milliards d'euros, pour quoi faire ?

S'il est encore trop tôt pour connaître avec certitudes le détail de tous les changements qui vont être dévoilés, une vue d'artiste qui a été rendue publique permet d'ores et déjà de se faire une première idée sur les changements attendus dans notre parc.

Une nouvelle zone Marvel

Backlot est la partie du parc qui va connaître le plus grands nombre de changement : exit l'attraction malaimée Armageddon : les Effets Spéciaux ainsi que le spectacle Moteurs Actions : Stunt Show Spectacular.

Spécificité du parc Français, ce spectacle de cascades avait été mis au point avec le célèbre cascadeur Français Rémy Julienne pour l'ouverture du parc, en 2002. L'attraction avait été copiée en 2005 dans le parc américain Disney's Hollywood Studios, en Floride, avant de fermer définitivement ses portes en 2016, pour céder de la place pour leur nouveau Star Wars Land.

Chez nous, le spectacle va également fermer, mais pour laisser place à la nouvelle zone Marvel. C'est un choix dans la continuité : en effet, il y a quelques semaines, on nous avait déjà annoncé que Rock'N'Roller Coaster avec Aerosmith allait être totalement remodelée, sur le thème de Marvel.

Fait totalement inédit dans l'histoire d'un parc, c'est donc en quelques années toutes les attractions d'un même land qui vont être remplacées !

Une nouvelle zone Star Wars

Vers l'arrière du Parc, c'est à Studio Tram Tours de nous faire ses adieux : l'attraction va faire place nette, et permettre la construction d'un tout nouveau lac, au pied duquel la nouvelle zone Star Wars prendra place.

Il est encore trop tôt pour deviner les attractions qui pourront se retrouver dans cette zone. Selon toute vraisemblance, notre Star Tours devrait rester dans le Parc Disneyland.

Une vieille rumeur qui pourrait revenir au goût du jour serait de profiter de cet espace pour ajouter une nouvelle attraction du type de Soarin : attraction mythique des parcs américains, il s'agit d'une attraction de simulation de vol. Lors de la construction du parc Studios, une attraction de ce type était prévue dans la zone entre Cinémagique et Playhouse Disney : il ne serait pas impossible de voir une version améliorée de ce type d'attractions, un peu sur le style de ce qui a été fait dans le nouveau land Avatar et l'attraction Flight of Passage qui s'est démontrée être un énorme succès auprès des visiteurs.

Une nouvelle zone Frozen

Également située sur le lac, la nouvelle zone Frozen voit les choses en grand : les montagnes d'Arendelle à côté desquelles un château trône fièrement, au bout d'une allée commerçante qui laisse deviner la présence de nombreux commerces et restaurants.

Là encore, les rumeurs vont bon train : en plus d'une attraction de type dark ride, qui colle tellement au thème que c'est quasiment acquit, la montagne pourrait aussi héberger un roller coaster, à l'instar de celle de Thunder Mesa qui permet à Big Thunder Mountain de faire ses courses folles.

Certains évoquent un clone de Expedition Everest, qui est une attraction plutôt à sensation. Cela semble assez osé, sachant que, lors de l'ouverture de l'attraction concernée dans EPCOT, Disney avait plutôt fait le choix d'un doux voyage en barque[1]. Cet été, un land Toy Story va ouvrir en Floride, et une des attractions phares est effectivement un roller coaster. Le premier film avec Woody et Buzz aura alors 23 ans. Si le planning est respecté, notre zone Frozen devrait être inaugurée 12 ans après la sortie du premier film, ce qui est peut-être suffisant pour que la plupart de ses fans historiques aient suffisamment grandis pour apprécier ce type d'attractions.

Une autre option serait, là encore, de faire revivre une vieille rumeur du passé : la zone Frozen pourrait en effet accueillir une attraction de type Splash Mountain. Très célèbre dans les autres parcs, il s'agit d'un très long parcours scénique avec de multiples scènes détaillés et rythmées de musiques endiablées, qui se termine en fanfare par… une chute vertigineuse de plusieurs mètres dans une petite étendue d'eau ! Ce type d'attraction est toujours un succès auprès du public, rendons d'ailleurs hommage au Parc Astérix qui propose à ses visiteurs le Ménhir Express. Avec une différence de taille toutefois : nos amis les Gaulois ne sont ouverts que pendant l'été ! En effet, avec les chutes de neige de ces derniers jours et le froid glacial, combien de visiteurs seraient prêts à se faire mouiller pour le plaisir d'une attraction Frozen[2] ?
Là encore, les imagineers de Disney ont déjà la solution : l'attraction existe à Tokyo, et une solution technique toute simple permet de moduler la quantité d'eau selon la saison.

Il faut bien l'avouer, l'univers d'Elsa, Anna et ses amis se prête merveilleusement bien à ce genre d'attractions : on imagine aisément Olaf en fil conducteur d'une salle à l'autre et le découvrir faire le pitre pendant que ses déroulent devant nos yeux les scènes cultes de la saga.

Ce n'est pas tout ! (Avec deux milliards, il reste bien quelques billets…)

En plus de toutes ces nouvelles zones, les autres endroits du parc devraient, eux aussi, bénéficier de quelques améliorations.

Toy Story Playland devrait acceuillir une nouvelle attraction, du style de Alien Swirling Saucers qui va ouvrir cet été à Walt Disney World.

Le lac, devrait être utilisé pour un tout nouveau spectacle. Les dessins d'artistes ne laissent imaginer la présence d'une zone assise, il pourrait donc s'agir d'un spectacle que l'on peut observer librement. Pourquoi pas une parade avec des personnages qui seraient sur différents bateaux ? Un des concepts montre justement un engin qui traverse le lac ; vu sa taille, on peut imaginer qu'il soit dédié aux visiteurs, dans un style un peu plus confortable que l'ancienne attraction River Rogue Keelboats de notre Parc Disneyland.

Dans les choses qui ne semblent pas changer, Studio 1 est resté relativement épargné sur les concepts que l'on a pu voir jusqu'à présent, tout comme Toon Studios qui ne devrait pas subir de modifications majeures.

Un nouvel hôtel au pieds des Studios ?

Un dernier mystère toutefois : les dessins d'artiste montre très clairement un chemin qui part depuis Frozen vers la droite.

On a superposé la vue d'artiste avec une image satellite, et voilà ce que ça donne :

Quelle zone peut-il bien desservir ? Si on regarde bien, il n'y a rien dans cette zone, si ce n'est le bout du lac de Big Thunder Mountain. Peu probable qu'il ne s'agisse que d'un simple chemin backstage : pourquoi l'avoir montré sur les plans si c'est le cas ?

Cela fait quelque temps qu'il serait question de donner au parc Walt Disney Studios un hôtel à son pied, tout comme l'Hotel Disneyland est aujourd'hui au pied du Parc Disneyland.

Une hypothèse qui nous paraît tout à fait crédible est que cette vue d'artiste nous montre une ébauche de ce qui pourrait être, à terme, un tout nouvel hôtel dans l'offre de Disneyland Paris !

En conclusion : vivement le 35e anniversaire !

Évidemment, en temps que fan, on ne peut qu'être enthousiaste à l'idée que, enfin, le Parc Walt Disney Studios retrouve le standing d'un parc Disney.

Il est encore trop tôt pour connaître les détails complets de ce projet, mais une chose est sûre, la Walt Disney Company s'en donne les moyens. On retrouve d'ailleurs un constat qui était partagé par de nombreux fans : la destination Disneyland Paris a besoin d'investissements et de rentrées d'argent pour rester compétitive et continuer de proposer des nouveautés à son public.

C'est un projet économique de longue haleine, commencé par Philippe Gas, qui avait permis le rapprochement avec la Walt Disney Company et son rachat il y a quelque mois, et poursuivi par Catherine Powell, avec sa politique de tarifs forts, en passant par une montée en gamme des hôtels, et l'augmentation salée des passeports annuels, avec la création du nouveau Infinity. Aujourd'hui, on peut noter que les choses vont enfin dans la bonne direction : de l'argent rentre dans les caisses, le parc est rentable, et, surtout, l'argent est réinjecté pour quelque chose de plus concret et durable qu'une soirée avec des personnages.

Comme disait Walt Disney lui-même, Disneyland ne sera jamais terminé tant qu'il reste de l'imagination dans ce monde.

Disneyland ne sera jamais terminé tant qu'il reste de l'imagination dans ce monde.Tweeter

On est heureux de constater aujourd'hui que cela s'applique également aux Walt Disney Studios !


  1. Toutefois, il ne s'agit pas de la création d'une nouvelle attraction, mais de la re-thématisation d'une attraction déjà existante.

  2. En tout cas, pour eux, c'est sûr : le froid est le prix de la liberté ♪♫♬