Rumeur : des nouveaux avantages Pass Annuel en 2018 ? vers un passeport Infinity Plus ou une nouvelle gamme de passeports à Disneyland Paris ? | Disney Magical Blog

Rumeur : des nouveaux avantages Pass Annuel en 2018 ? vers un passeport Infinity Plus ou une nouvelle gamme de passeports à Disneyland Paris ?

Mise à jour du 1er février : les évolutions ont été dévoilés par l'équipe marketing de Disney, nous les détaillons dans un article dédié aux changements 2018 de la gamme Pass Annuel à Disneyland Paris. Cet article ne sera plus mis à jour.

Mise à jour du 28 janvier : le pass annuel Infinity actuel pourrait être renommé Infinity Plus, un nouveau pass premium Infinity Beyond pourrait faire son apparition, des avantages pourraient être donnés aux amis d'un membre Pass Annuel accédant aux Parcs avec un Billet Privilège.

Mise à jour du 26 janvier : ajout de nouvelles rumeurs concernant une présentation des évolutions début février et une mise à disposition des avantages quelques semaines après la nouvelle saison tarifaire.

Après plusieurs années sans grands changements, l'année 2017 a fait l'objet d'un chamboulement majeur dans l'univers des Pass Annuel : en mars dernier, exit les pass Classic, Fantasy et Dream, et bienvenue à la gamme 2017 des Passeports Annuel de Disneyland Paris.

Lorsque ces nouveaux pass ont été dévoilés, nombreux étaient les fans qui étaient polarisés sur l'augmentation des prix, conséquente, par rapport à l'ancienne gamme. Depuis, de l'eau a un peu coulé sous les ponts, et il faut bien avouer que cette nouvelle gamme est un succès : le public apprécie en masse les nombreux avantages exclusifs proposés par les passeports les plus premium Magic Plus et Infinity.

En toute logique, Disney pourrait être tenté de vouloir rectifier le tir. En ce début d'année 2018, il y a d'ailleurs de nombreuses rumeurs faisant état d'un remaniement de la gamme de Pass Annuel pour le printemps 2018.

On fait le point sur l'année passée, toutes les rumeurs en cours et les évolutions possibles.

La gamme 2017 : victime de son succès ?

On peut facilement imaginer que Disney a été pris de court par le succès : il suffit de regarder la zone du parking dédiée aux Pass Annuel Infinity. Celle-ci a été construite en dur, et malheureusement, affiche trop souvent complet. Idem pour la ligne téléphonique dédiée, qui est hélas souvent synonyme d'une longue attente avant de pouvoir parler à un conseiller.

À moindre niveau, la refonte des pass annuels devait permettre moins d'affluence pendant la semaine entre Noël et Nouvel An : en effet, seuls les pass Infinity avaient accès aux Parcs, tous les autres passeports étant en restriction. Le résultat est un peu mitigé : l'année 2017 a connu une forte affluence en cette période, qui n'a pas amélioré la perception des visiteurs concernant leurs temps d'attente et leur confort sur place.

Une refonte en 2018, pour quoi faire ?

Si Disney devait refaire ses passeports en 2018, moins d'un an après avoir dévoilé sa nouvelle gamme, on peut s'attendre à ne pas subir de changements majeurs. Les objectifs à atteindre sont plutôt simples :

  • augmenter le revenu par visiteur
  • améliorer la qualité du service

Ce qui est sûr, c'est que Disney ne peut changer radicalement les avantages pour les membres qui ont un passeport en cours de validité. Cela accrédite la thèse d'un changement prochain : quitte à faire des modifications, autant ne pas trop attendre : plus on attend, plus il y a de passeports en cours de validité, et de membres pour qui les avantages doivent être honorés.

Augmenter le revenu par visiteur, comment faire ?

Augmenter le revenu par visiteur, c'est évidemment une préoccupation qui est au cours de la stratégie de Disneyland Paris, comme tout opérateur de parc d'attractions qui se respecte.

Concernant les membres Pass Annuel, Disney peut actionner plusieurs leviers :

  • augmenter les avantages du pass Infinity, pour inciter à la conversion des PA moins cher vers le pass premium
  • réduire les avantages offerts, pour inciter à la consommation de produits payants
  • augmenter les jours de restrictions, pour inciter à l'achat de billets
  • créer une nouvelle gamme de passeport

Il y a une information d'importance qu'il ne faut pas négliger lorsque l'on discute des passeports annuels : EuroDisney S.C.A., la société qui détient Disneyland Paris, a été récemment racheté entièrement par Walt Disney Company, qui détient aujourd'hui trois complexes touristiques dans le monde : Disneyland, Californie, Walt Disney World, Floride et notre Disneyland Paris. On peut facilement imaginer que TWDC applique en France les grilles tarifaires qui marchent ailleurs, et que de nouveaux passeports encore plus chers soient, tôt ou tard, proposés dans notre destination.

Le prix des pass annuels dans les parcs Disney au travers le monde

Avant de revenir sur les tarifs de nos passeports annuels, intéressons-nous quelques instants à ce qui se pratique ailleurs dans le monde. Nous avons fait un tableau qui regroupe le prix de tous les passeports dans le monde, qui donnent accès aux parcs 365 jours par an :

Sans surprise, le passeport le plus cher est le Premier : pour la modique somme de 1271€, il donne accès, tous les jours de l'année, aux deux destinations américaines, soit huit parcs à thème, dont deux parcs aquatiques. À la deuxième marche du podium, le pass Signature Plus pour Disneyland Californie est vendu 926€, et le Platinum Plus pour Walt Disney World est à 768€.

Viennent ensuite dans le classement le passeport pour Tokyo, sobrement intitulé Annual Pass, et vendu à 687€.

La destination chinoise fait figure d'exception : Shanghai ne propose pas de passeport annuel, mais un pass saison. Dans notre tableau, nous avons fait une règle de trois pour calculer un prix par au prorata temporis pour un an à 472€ et permettre d'afficher ce tarif dans notre comparaison.

On le voit, même avec son nouveau tarif à 399€, notre nouveau Infinity fait figure de passeport bon marché : seul passeport moins cher, celui pour Hong Kong, vendu 365€, qui ne dispose cependant que d'un seul parc.

Un dernier graphique pour bien se rendre compte de la situation : on a calculé le prix d'un passeport annuel, en fonction du nombre de parcs auquel il donne accès[1].

La première ligne contient tous les parcs Disney situés en zone urbaine, sauf le nôtre. Tous ces parcs affichent un passeport dont le prix est en moyenne de 400€ par parc.

La deuxième ligne, à environ 200€ par parc et par an, contient les passeports qui donnent accès à Walt Disney World ainsi que notre passeport Infinity.

Un nouveau pass annuel pour Disneyland Paris en 2018 ?

Avant que Disneyland Paris ne dévoile sa gamme 2017, un institut de sondage a été mandaté afin de calculer un pricing idéal. Pour cela, différentes propositions étaient faites, et les personnes interrogées devaient indiquer les avantages qu'elles trouvaient intéressants, ainsi que répondre à des questions mettant en lumière leur perception de chacun des prix.

En exclusivité pour Disney Magical Blog, on vous reproduit ici le tableau synoptique de ce document de travail :

Si on met côte-à-côte ce document de travail avec les vrais passeports dévoilés l'année dernière, le constat est simple : les deux propositions de prix de droite ont été choisis par l'équipe marketing, et les deux de gauche n'ont pas été proposées.

Si on doit trouver une piste d'évolution pour la gamme Pass Annuel, on peut imaginer sans surprise que le nouvel élément de la gamme se situera quelque part dans les deux colonnes de gauche.

Quelles évolutions en 2018 ?

Depuis quelque mois, on peut entendre de nombreuses rumeurs concernant les évolutions auxquelles on peut s'attendre en 2018. On a fait le tour sur chacune des rumeurs, en indiquant à chaque fois si on pense que celle-ci est crédible ou non, et on a rajouté quelques idées, issues du document de travail que nous vous reproduisions plus haut, ou encore des avantages proposés par d'autres parcs dans le monde.

Moins de mois offerts lors d'un renouvellement

Crédibilité : peu probable

En 2017, le nombre de mois offerts pour un parrainage est passé de six mois à quatre mois. On peut imaginer, à terme, que l'offre disparaisse sous sa forme actuelle, au profit d'une offre moins généreuse, comme un tarif promotionnel de -10% pour le renouvellement. Difficile cependant de voir l'urgence pour Disney de procéder à ce genre d'ajustements dans l'immédiat.

Proposer des FastPass aux détenteurs PA lors de leur visite

Crédibilité : on aimerait y croire

Imaginez : vous entrez dans le parc, et vous dirigez vers une machine FastPass. Vous scannez votre pass annuel, et celle-ci vous délivre immédiatement un billet, valable à n'importe quel moment de la journée.

Techniquement, cela serait plutôt simple à mettre en place : il suffirait de faire évoluer le logiciel qui gère les bornes FastPass afin d'autoriser chaque passeport annuel à obtenir un nombre limité de FastPass sans rendez-vous. C'est d'ailleurs une des rumeurs les plus anciennes d'avantage que Disney pourrait proposer à ses membres des pass les plus Premium.

La possibilité de réserver des créneaux FastPass depuis l'application

Crédibilité : possible, probablement pas en 2018

C'est une veille rumeur qui revient de temps en temps : la possibilité de réserver des créneaux FastPass depuis l'application, avant sa visite.

Cela ne serait d'ailleurs pas une nouveauté dans un Parc Disney, puisque tous les FastPass de Walt Disney World se réservent intégralement depuis le site web et l'application dédiée, My Disney Experience.

Plus intéressant, Disneyland Californie propose une option MaxPass pour ceux qui possèdent un pass annuel : pour 75€, celle-ci permet d'avoir un nombre illimité de FastPass pendant la journée, en scannant un code-barre à l'entrée de l'attraction. On peut d'ailleurs imaginer qu'un système plus simple soit repris à Disneyland Paris, en attendant la migration, inévitable, de tous les supports physiques (billets, cartes de chambre des hôtels et FastPass) vers le numérique : il suffirait de dédier une borne FastPass de chaque attraction à ce système, et de faire en sorte que cette borne imprime un ticket FastPass valable de suite dès lors qu'elle a vérifié qu'on avait effectivement réservé cette attraction via le site web ou l'application.

Toutefois, si ce type de système est clairement la voie de l'avenir pour Disneyland Paris, il y a un petit bémol : pour que ça fonctionne, il faut impérativement que les connexions Wi-Fi soient au top dans les deux Parcs, y compris les jours de très forte affluence, car si on ne peut pas se connecter à internet, alors le système perds totalement de son intérêt.

Une augmentation du prix de certains Pass Annuel

Crédibilité : possible

Augmenter le prix du Pass Annuel Infinity, c'est une façon simple de résoudre la saturation de certains services (parking, conciergerie) dont nous parlions en introduction. Une piste serait son augmentation à 499€.

Concernant les autres pass, cela nous semble peu probable.

Une amélioration des avantages « zones réservés » pour les parades et spectacles

Crédibilité : possible

Aujourd'hui, les membres Infinity peuvent réserver un emplacement réservé pour regarder Disney Stars on Parade au Parc Disneyland ou le spectacle nocturne Disney Illuminations à la nuit tombée. La zone est assez réduite et en conséquence, une réservation par téléphone est nécessaire pour pouvoir prendre place, et il n'est pas possible d'inviter des visiteurs : seuls les membres possédant un PA Infinity et ayant au préalable fait une réservation peuvent accéder à la zone, en ayant auparavant récupéré un billet d'accès auprès de City Hall.

Ces emplacements réservés sont un vrai succès, et on peut imaginer que Disney cherche à améliorer cet avantage.

Une première piste serait de fournir un accès aux visiteurs ayant des billets Privilèges, achetés par le membre PA : cela impliquerait, lors de la réservation par téléphone, d'indiquer le nombre de visiteurs qui auront prévu d'acheter un billet ami le jour de sa visite.

Une autre piste serait d'étendre l'accès à la zone à des accompagnants, quel que soit le type de leur billet. Si Disney devait proposer ça, alors il y aurait tout de même un problème à résoudre : les zones ne sont pas dimensionnés pour accueillir beaucoup plus de monde, et il faudrait certainement les étendre, ce qui impliquera d'avoir davantage de cast members de l'équipe Guest Flow pour s'assurer que personne ne pénètre sur la zone sans autorisation. Aussi, pour la zone du spectacle nocturne, cela risquerait de réduire d'autant la place qui resterait aux visiteurs en dehors de la zone. Pour ne pas créer trop de frustration, cela sera un sacré jeu d'équilibriste sur le plan.

Enfin, une dernière piste, que l'on a peu souvent vu évoquée mais qui nous permet intéressante, serait de proposer des emplacements Infinity sur tous les spectacles, et pas uniquement la parade et Illuminations. Les week-end d'affluence, et lorsque la saison le propose, les spectacles du Parc Walt Disney Studios mériteraient bien également d'avoir leur zone !

Des soirées réservés au membres Pass Annuel

Crédibilité : possible

Dans les Parcs américains, il y a souvent des événements organisés en soirée, où les visiteurs qui s'acquittent d'un billet séparé peuvent profiter de certaines attractions avec la promesse d'avoir beaucoup moins de queue que d'habitude.

En France, les soirées spéciales étaient d'accoutumée réservés aux soirs d'Halloween, mais les choses changent doucement : en 2017, un événement spécial était organisé au Parc Disneyland pour le nouvel an, et bien sûr, en 2018, c'est la soirée Disney FanDaze qui fait couler beaucoup d'encre.

Le concept pourrait facilement être décliné pour les membres Pass Annuel : on pourrait imaginer des soirées qui leur seraient dédiées, avec un tarif dégressif selon le pass détenu, voire même un accès gratuit. Cela serait également l'occasion pour Disneyland Paris de vendre du merchandising exclusif dont les fans sont très friands.

Un nouveau pass annuel encore plus Premium

Crédibilité : possible

Disneyland Paris a réussi en 2017 le tour de force de vendre, en masse, des passeports annuels à 399€ à une majorité de fans qui disaient pourtant que 239€ était déjà trop chers. À ce rythme là, pourquoi ne pas continuer, en proposant un passeport encore plus cher ?

Si aucun nom sérieux ne circule pour le moment, on peut imaginer que Disney reprenne la même nomenclature que pour les pass Magic Plus et Magic Flex. Le pass Infinity actuel pourrait être renommé Infinity Plus, et le nouveau pass Infinity Beyond[2].

Une autre piste serait de conserver le nom Infinity actuel et de proposer un nouveau pass Infinity Beyond à côté, mais elle nous paraît moins probable, car le renommage de l'actuel pass Infinity serait alors loin d'être anodin : les avantages de l'actuel pass Infinity pourraient bien être bien différents du nouveau pass Infinity Plus, et la distinction de nom permettrait aux casts de savoir d'un coup d'œil à quels avantage le visiteur peut prétendre.

Cela permettrait notamment de régler une fois pour toutes le problème de la saturation du parking, sans avoir à déplacer physiquement son enceinte : son accès pourrait être conservé pour les membres Infinity actuels, tant que leur PA est valide, ainsi qu'aux nouveaux membres Infinity Beyond. Les membres Infinity Plus n'auraient pas accès au parking VIP, ce qui réduirait le nombre de visiteurs souhaitant y accéder.

Une option Réduction Restaurants

Crédibilité : très peu probable

Disney pourrait réduire ou supprimer les réductions dans les restaurants, et proposer une option complémentaire pour avoir droit à ces réductions.

L'idée vous paraît loufoque ? C'est pourtant exactement ce que propose Walt Disney World avec sa carte Tables in Wonderland, dont l'achat est réservé aux détenteurs de passeport annuel[3], et qui coûte 155€ par an.

Un salon réservé pour un petit-déjeuner ou un goûter

Crédibilité : possible, mais probablement pas en 2018

Tout comme les membres Infinity peuvent réserver un emplacement parade ou une piscine, on pourrait imaginer que les membres de certains passeports premium puisse réserver une entrée dans un salon privatif, avec des boissons et des snacks offerts.

Ce concept de salon est courant aux États-Unis, mais un peu moins en France. Le principal souci pour gérer cet avantage est que, sur le papier, qui refuserait un snack gratuit ? Probablement personne, ce qui est un problème : si trop de personnes sont éligibles à cet avantage, il y aura beaucoup de mécontents, déçus de ne pas avoir pu réserver leur place.

La fin du parrainage

Crédibilité : possible

Depuis quelque mois, Disney ne met plus en avant l'offre de parrainage. Les formulaires étaient auparavant disponibles facilement sur leur site web, mais ce n'est plus le cas depuis l'année dernière. À défaut de sa suppression, certaines sources nous indiquent un changement dans les modalités du parrainage, à compter de ce printemps.

Rendez-vous en mars 2018

Les conditions des PA actuels durent jusqu'au 20 mars 2018. Si une évolution devait avoir lieu, rendez-vous le 21 mars au plus tard pour en connaître tous les détails.

Toute la question reste à savoir si Disneyland Paris va prendre le pari de proposer un nouveau pass encore plus Premium, au risque de décevoir ceux qui ont massivement investi dans un Infinity, ou bien de garder le prix de ce pass et de lui adjoindre de nouveaux avantages pour attirer encore plus de monde, au risque d'une saturation des services proposés. C'est le véritable enjeu de cette évolution, quelle sera la décision de Disneyland Paris ?

Aussi, des rumeurs indiquent que les évolutions seraient annoncés au début du mois de février, soit un peu plus tôt que ce qui s'était passé l'année dernière lorsque la gamme des nouveaux pass a été dévoilé[4]. À l'époque, les nouveaux pass ont remplacé complètement les anciens à la début de la nouvelle saison tarifaire.

Enfin, à quelle date ces évolutions seront proposées ? Souvenons-nous, lors de la présentation du film Coco pour les membres Pass Annuel, il nous a été indiqué de bien surveiller notre boîte mail en janvier pour connaître des surprises pour les membres Infinity, or rien n'a encore été annoncé. De notre côté, nos sources indiqueraient une mise en place des nouveaux avantages le 22 avril, ce qui pourrait indiquer un délai d'un mois après le début de la saison tarifaire. Cela nous semble cohérent avec l'idée que Disneyland Paris a pris un peu de retard pour la mise en place des nouveautés et cette information nous paraît crédible.

N'hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter : nous continuons à enquêter sur le sujet et ne manquerons pas de vous tenir informé de toutes informations à ce sujet.


  1. Hors parcs aquatiques.

  2. On pourrait imaginer des noms Infinity Flex et Infinity Plus mais cela nous paraît peu probable, car cela dévaloriserait le pass Infinity actuel. Le renommer avec le suffixe Plus permet de bien mettre en avant le côté premium du pass, tout en apportant un éclairage encore plus premium pour le nouveau pass Beyond.

  3. Ainsi qu'aux résidents de Floride, et à ceux qui possèdent des points Disney Vacation Club, le time-sharing Disney.

  4. Ceux-ci avaient été communiqués à la presse et à certains blogs le 28 février 2017.